Brésil et diversité culturelle

Version imprimable

M. Manchin, enseignant en électrotechnique s’est associé à M. Piotrowski, professeur de lettres-histoire pour mettre en place un projet culturel sur l’histoire du Brésil et sa diversité. Renouvelant le partenariat avec l’association de capoeira de la ville, la classe de Terminale CAP électrotechnique bénéficiera donc, grâce à un financement de la région, d’une initiation de plusieurs heures en avril prochain.

Le projet a également permis d’aborder plusieurs pans de la culture brésilienne. Avec la compagnie de théâtre Caravane actuellement en résidence au Sud-Est Théâtre de Villeneuve Saint-Georges, la classe a ainsi étudié des passages de Montserrat, œuvre d’Emmanuel Roblès qui aborde la révolte contre la colonisation en Amérique latine au XIXe siècle. Jeudi 12 février au Théâtre Paul Éluard de Choisy-le-Roi, les élèves ont pu découvrir la pièce Nus, féroces et anthropophages, de la Companhia Brasileira de teatro et du Collectif Jakart.

En amont de la représentation, le groupe de douze élèves a été accueilli par les régisseurs son et lumière du théâtre, qui leur ont présenté leur métier et ont abordé des aspects techniques en lien avec le programme de la filière professionnelle électrotechnique. Un passage en salle avant le spectacle a également été l’occasion d’une démonstration concrète autour de la table de mixage. La variété des réactions des lycéens à la sortie du spectacle reflète leur diversité culturelle, elle-même défendue dans cette pièce. Quelques idées reçues sur le Brésil et le théâtre contemporain ont, à cette occasion, été bousculées…