Sécurité

BAC Pro Métiers de la Sécurité

Durée de formation : 3 ans

À savoir

Le titulaire de ce bac pro est préparé à l’exercice des différents métiers de la sécurité, de la sûreté et de l’ordre public, de la protection des personnes, des biens et de l’environnement.

Il contribue à la sûreté, à la sécurité de l’espace public et privé. Il lutte contre les incendies conformément aux techniques professionnelles. Il assure des missions de secours et d’assistance aux victimes. Il est chargé de la surveillance des lieux et des accès, rappelle et fait respecter les réglementations spécifiques. Il protège l’intégrité physique des personnes. Il constate et identifie les atteintes aux biens et/ou à l’environnement ainsi que les situations à risques.

Le diplômé, après recrutement par concours ou sélection, peut intégrer la sécurité publique (police nationale, police municipale), civile ou privée.

Dans le secteur de la sécurité civile, il peut exercer le métier de sapeur-pompier professionnel (en qualité de fonctionnaire territorial au sein d’un Service Départemental d’Incendie et de Secours) ou militaire (brigade de sapeurs-pompiers de Paris, sapeur-sauveteur militaire en unité d’instruction et d’intervention de la sécurité civile).

Dans le secteur de la sécurité privée, il peut travailler soit dans une entreprise privée de sécurité soit dans un service interne de sécurité d’une entreprise. Il peut occuper des postes d’agent de sécurité, d’agent de contrôle d’accès, d’agent de surveillance, d’agent de gardiennage, d’agent de protection physique des personnes, d’agent de sécurité dans l’événementiel, d’agent de sécurité incendie.

Le diplômé peut accéder à d’autres fonctions, par des formations complémentaires et/ou des concours, examens professionnels dans les domaines d’activités suivants : plongée sous-marine, recherche en milieux périlleux, sauvetage-déblaiement, cynotechnie, risques radiologiques et chimiques, conduite d’engins spéciaux, lutte contre les feux de forêt, le secours en montagne, etc.

Les élèves de ce bac pro se présentent obligatoirement aux épreuves du CAP Agent de sécurité (facultatif pour les apprentis).

À savoir

Le titulaire de ce bac pro est préparé à l’exercice des différents métiers de la sécurité, de la sûreté et de l’ordre public, de la protection des personnes, des biens et de l’environnement.

Il contribue à la sûreté, à la sécurité de l’espace public et privé. Il lutte contre les incendies conformément aux techniques professionnelles. Il assure des missions de secours et d’assistance aux victimes. Il est chargé de la surveillance des lieux et des accès, rappelle et fait respecter les réglementations spécifiques. Il protège l’intégrité physique des personnes. Il constate et identifie les atteintes aux biens et/ou à l’environnement ainsi que les situations à risques.

Le diplômé, après recrutement par concours ou sélection, peut intégrer la sécurité publique (police nationale, police municipale), civile ou privée.

Le diplômé peut accéder à d’autres fonctions, par des formations complémentaires et/ou des concours, examens professionnels dans les domaines d’activités suivants : plongée sous-marine, recherche en milieux périlleux, sauvetage-déblaiement, cynotechnie, risques radiologiques et chimiques, conduite d’engins spéciaux, lutte contre les feux de forêt, le secours en montagne, etc.

Les élèves de ce bac pro se présentent obligatoirement aux épreuves du CAP Agent de sécurité (facultatif pour les apprentis).

Les admissions

  • Ce bac pro se prépare en trois ans après la classe de troisième.

Les poursuites d'études

Ce bac pro a pour objectif l’insertion professionnelle mais, avec un très bon dossier ou une mention à l’examen, une poursuite d’études est envisageable en BTS.

Exemple(s) de formation(s) possible(s)

  • BTS Management opérationnel de la sécurité

Exemples de métiers

  • Agent de sécurité
  • Agent de sûreté ferroviaire
  • Convoyeur de fonds
  • Garde à cheval
Exemples de métiers
  • Agent de sécurité

Les attendus Parcoursup

Des attendus sont définis nationalement pour réussir en BTS management opérationnel de la sécurité :

  • S’intéresser au secteur de la sécurité privé en lien avec la protection de sites ou l’accompagnement de manifestations publiques
  • Avoir une appétence pour les technologies de la sécurité, en particulier digitales, ainsi que les questions juridiques que leur utilisation soulève
  • Disposer de compétences relationnelles propres à la relation client et au management des équipes

Les admissions

 Exemple(s) de formation(s) requise(s)
  • Bac pro Métiers de la sécurité

BTS MOS

Management opérationnel de la sécurité (MOS)

Durée de formation : 2 ans

Niveau terminal d'études : bac + 2

À savoir

Ce BTS forme aux emplois d’encadrement d’agents de sécurité dans une entreprise de sécurité/sûreté ou dans le service interne de sécurité d’une entreprise privée, d’une administration publique ou d’une association.

Dès l’entrée en formation, le Conseil national des activités privées de sécurité, opérateur du ministère de l’intérieur, vérifie la compatibilité des conditions de moralité de l’élève avec les activités professionnelles exercées.

L’élève apprend à préparer et à mettre en oeuvre une prestation de sécurité selon le cahier des charges du client. Il est formé aux techniques de relations clients, à la gestion des relations avec les représentants institutionnels : gendarmerie, police, police municipale, service départemental d’incendie et de secours (SDIS). La formation au management des ressources humaines lui fournit les compétences pour assurer la gestion administrative du personnel. Les enseignements en économie et en droit sont importants pour ce futur professionnel qui a l’obligation de bien maîtriser la réglementation juridique, les normes, les procédures de protection… .

Outre les enseignements communs, la formation comprend des unités facultatives conçues pour faciliter l’insertion professionnelle. Il existe ainsi un module de « surveillance humaine et gardiennage » pour les non détenteurs de la carte professionnelle nécessaire pour exercer des activités de sécurité comme la palpation ou un module d’ « approfondissement sectoriel » visant à l’acquisition de compétences spécifiques dans un secteur particulier de la sécurité (sûreté aéroportuaire, sécurité incendie, transport de fond….) en lien avec l’environnement de l’établissement de formation ou le projet professionnel de l’élève.

Les admissions

 Exemple(s) de formation(s) requise(s)
  • Bac pro Métiers de la sécurité

Les attendus Parcoursup

Des attendus sont définis nationalement pour réussir en BTS management opérationnel de la sécurité :

  • S’intéresser au secteur de la sécurité privé en lien avec la protection de sites ou l’accompagnement de manifestations publiques
  • Avoir une appétence pour les technologies de la sécurité, en particulier digitales, ainsi que les questions juridiques que leur utilisation soulève
  • Disposer de compétences relationnelles propres à la relation client et au management des équipes

Cadet de la République

Durée de formation : 1 an

Niveau terminal d'études : CAP ou équivalent

À savoir

Cette préparation offre une chance à tous les jeunes (de 18 à 30 ans), quel que soit leur niveau scolaire et sans condition de diplôme , de présenter le concours spécifique de gardien de la paix.

Les cadets de la République, bénéficient pendant 12 mois d’une formation alternant des cours en lycée professionnel (12 semaines) et en école de police (28 semaines).

En complément de cette formation, les cadets accomplissent des stages pratiques en service de police pendant 7 semaines réparties sur l’année.

Ce programme est une formation qualifiante qui accompagne le cadet vers l’exercice d’un premier métier de sécurité. Une rémunération de 492 euros lui est versé chaque mois durant la formation. Dès l’entrée en école, le cadet signe un contrat d’engagement de 3 ans d’adjoint de sécurité.

Limite d’âge pour le recrutement : minimum 18 ans à l’incorporation et maximum 30 ans au dépôt du dossier de candidature.

Recrutement :

Pour devenir cadet de la République il faut :

–   avoir entre 18 ans (à la rentrée de Septembre  = date de signature du contrat) et 29 ans

–   avoir bonne condition physique

–   être de nationalité française

–   avoir un casier judiciaire vierge

Aucune condition de diplôme ou de niveau n’est requise mais les critères de sélection essentiels seront la motivation du candidat, sa volonté et sa capacité à améliorer son niveau scolaire.

Statut et formation :

La formation de cadet débute à la rentrée de Septembre. Dès la signature du contrat de 3 ans, les cadets ont le même statut et la même formation initiale qu’un ADS (Adjoint de sécurité).

Durant leur scolarité, ils perçoivent une allocation d’étude de 50 % du SMIC et sont  préparés au concours interne de gardien de la paix (spécial ADS) en Centre de Formation de la Police en alternance avec un lycée partenaire (1 semaine / 1 semaine). Trois stages en commissariat sont programmés.

À l’issue des 12 mois de scolarité :

Le cadet est intégré comme ADS (avec un salaire d’ADS) dans un commissariat du département de recrutement, dans l’attente des épreuves et des résultats du concours de gardien de la paix.

– S’il obtient le concours de gardien de la paix, il poursuit son emploi d’ADS jusqu’à son entrée en école de gardien de la paix.

– S’il échoue au concours de gardien de la paix, il poursuit son contrat d’ADS encore pour 2 années (renouvelable une fois 3 ans) avec la possibilité de repasser le concours interne de gardien de la paix.